06 62 79 91 61

2 Quai Tilsitt – 69002 Lyon

Lun – Ven 9h30 – 20h / Sam 10h – 12h

 

Satané bien-être !

Satané bien-être !

J’ai un gros problème, je ne supporte pas que l’on m’impose des choses.
Des choses qui ne me conviennent pas, qui me nuisent, bref, je ne me sens pas écouté.
On me sollicite tous les jours, on m’épuise, on me nourrit mal, on ne m’écoute pas et pourtant on me demande de fonctionner comme si tout allait bien.

Le pire c’est lorsque je craque, me voici devenu l’ennemi public numéro un, celui qui lâche l’équipe quand il ne faudrait pas, alors que clairement, je ne lâche jamais personne sans prévenir.

L’exemple m’a sauté aux yeux il y a peu, alors que, dans une période de grand stress, fatigue, pression, mettez donc le mot que vous souhaitez sur ce mal-être, j’entendais sans cesse mon hôte répéter : il faut penser à votre bien-être, écouter votre corps.
Il est beau celui qui vous dit ça sans se l’appliquer à lui-même.

Mais au final, SATANÉ BIEN-ÊTRE !
Voilà que lui aussi se met à nous être imposé sous toutes ces formes !
Du bien-être à toutes les sauces, à tous les repas, à tous les instants de la journée !
NON !

Je me refuse à m’imposer du bien-être, un bien-être normé, un bien-être fabriqué, qu’il faudrait à tout prix consommer pour faire monter la jauge et se donner bonne conscience.

STOP. Reprenons depuis le début.

Nous vivons dans un monde stressant, c’est un fait, il faut travailler, gagner sa vie, payer son loyer et avoir à manger dans l’assiette.
70% de notre temps est passé sur notre lieu de travail, 1/3 de notre vie à dormir.
Nous disposons de 5 semaines de congés par ans sur les 52 qui composent une année.
Il faut faire du sport, il faut manger sainement, bio, local tout en vivant dans des villes saturées au possible.

Prendre soin de soi n’est pas notre priorité, parce que l’on a réussi à remplir nos vies d’autres choses, parce qu’on a réussi à nous convaincre qu’il doit se trouver dans de rares moments biens arrêtés.
Que notre vie doit se définir par de longues périodes de stress et mal-être, entrecoupées de quelques instants de détente.
Nous nous imaginons que travailler comme des forcenés de septembre à juillet pour avoir trois semaines de congés en août est le top du confort et du bon vivre.
On ne nous a jamais dit que le bien-être se trouve partout. Dans de toutes petites choses que l’on peut apprécier au quotidien.

Il peut se trouver dans une soirée séries et chocolat, dans un bain de trente minutes, dans un réveil repoussé de quinze minutes un matin.
On ne sait même plus apprécier les petites choses du quotidien. Non le bien-être c’est forcément des voyages, des objets de valeur, des choses que l’on voit et que l’on peut montrer aux autres.

Le bien-être n’est pas normé, il ne doit pas être imposé. Il est différent pour chacun mais ce qui compte c’est de savoir le reconnaître et l’apprécier.
On ne devrait pas en arriver à se prévoir des « plages » dans nos emplois du temps, que l’on se sentirait obligés d’apprécier parce que « c’est le moment ».
Non, il devrait faire partie de notre quotidien, sous toutes ses formes, à toutes les sauces, mais de manière logique, naturelle, spontanée.

Seulement, nous vivons dans un monde dans lequel le stress est devenu une banalité. Tous les jours, lorsque l’on demande leur niveau de stress aux gens, ils  répondent « oui je suis stressé, mais comme tout le monde, c’est normal ».

Avons-nous vraiment intégré à ce point le facteur stress qu’il en est devenu un compagnon de vie pour nous tous ?

Le problème du bien-être, c’est qu’à l’instar du sport, c’est quelque chose qui se cultive.
On ne muscle pas ses cuisses en deux séances d’abdos fessiers.
On ne peut donc pas s’attendre à côtoyer le bien-être en s’octroyant une heure pour soi tous les trente-six du mois.

« État agréable résultant de la satisfaction des besoins du corps et du calme de l’esprit : Éprouver une sensation de bien-être. »
Voilà ce que notre cher LAROUSSE nous donne comme définition.

« Satisfaction des besoins du corps et du calme de l’esprit » n’est-ce pas simplement la base de tout ?
Personnellement ça me met des étoiles plein les yeux.

Alors je suis gentil, j’en dis des belles phrases, mais les solutions elles sont où ?
Et bien je n’en ai pas, SURPRISE !
Je ne peux clairement pas vous dire, vous imposer, de prendre soin de vous, de votre santé, de votre bien-être.
Il n’y a pas de recette miracle, il n’y a pas de méthode approuvée « satisfait ou remboursé » et toute personne qui vous dira le contraire, tout livre ou praticien qui vous vendra ce type de prestation vous ment.

Parce que la seule personne qui peut savoir comment cultiver (et non travailler, il ne manquerait plus que l’on se rajoute du travail…) votre bien-être c’est VOUS !
L’humain est complexe. Chaque être humain est unique mais la bonne nouvelle, c’est qu’en en prenant conscience, vous arriverez peut-être à voir qu’être bien, ce n’est pas compliqué.
Qu’en vous détachant de tous ces modèles préconçus, de toutes ses méthodes qui ne peuvent pas s’appliquer au quotidien de tous, vous réussirez à vous créer le bien-être qui vous correspond.
Prenez simplement conscience que vous le faites pour VOUS et non pas parce qu’on vous dit de le faire.

Écoutez votre corps.
Cette phrase est une insulte à tout ce que qui est écrit au-dessus et pourtant elle est la clé de tout.
Votre corps communique, sans cesse. Il envoie des alertes : fatigue, stress, migraines, insomnies, problèmes digestifs, maladies…il vous PARLE !
Il est le seul qui peut vous guider vers votre bien-être, parce que les signaux qu’il vous envoie sont adaptés à ce dont vous avez besoin.
Au-delà même de toutes les théories de somatisation qui peuvent être des pistes mais restent génériques, prenez soin de vous de la manière qui vous plaira, vous conviendra, en vous défaisant de tout ce que l’on cherche à vous imposer !

Mais surtout, arrêtez de vous culpabiliser.

Arrêtez de vous dire que si vous ne suivez pas LA dernière méthode à la mode pour être heureux alors rien ne va plus, ce n’est pas vrai.
Inventez VOTRE méthode, accordez-vous autant de temps que vous pouvez, même des moments infimes, mais prenez en conscience, votre corps vous remerciera.
Et si vous ne savez pas par où commencer, tournez-vous vers des personnes qui sauront vous accompagner.

Il y a quelques mois de cela, est né LOUTY, fruit du travail de 3 associé(e)s.
Trois associés qui ne prétendent pas solutionner le monde, qui ne souhaitent pas s’ériger en gourous bien-pensant.
Trois associés qui ont leurs forces, leurs faiblesses, et leur propre chemin à faire aussi, en sommes trois êtres humains comme les autres.
Mais nous avons décidé, ensemble, de s’adresser à tous les « naufragés » du bien-être.
Non pas pour leur vendre des solutions miracles, mais simplement pour leur offrir un lieu où il pourront cultiver ce bien-être, à leur rythme, en respectant leurs envies et besoins.

C’est cela LOUTY, prendre soin de vous comme vous souhaitez le faire VOUS, loin des dictats, loin du marketing et des livres en papier glacé.
Personnes ne peut vous guider sur le chemin du bien-être, par contre, il est possible de se faire accompagner.

Cordialement,
Votre corps.

Pas de commentaire

Laisser un commentaire